LA RÉVOLUTION DU SOUTIEN GORGE!


L’industrie de la lingerie vit ses dernières heures du règne masculin. Depuis des centaines d’années, la lingerie a été conçue par des hommes pour satisfaire leur plaisir visuel. Or, depuis 2015, l’industrie vit un grand changement. Ce dernier a été amorcé par les réseaux sociaux et une nouvelle génération de consommatrice. Le leitmotive : trouver des sous-vêtements confortables. Un souhait simple qui a du mal à être entendu par l’industrie.

Le sexy out!

Les vêtements sexy ne vendent plus comme avant. Victoria Secret a fait partie des entreprises qui n’ont pas entendu cette demande de leurs consommatrices. Elle n’a pas pris ce virage et a enregistré en 2017, moins 25%. Les femmes ne veulent plus de corsets, bonnets, baleines, balconnets qui blessent leurs seins. Elles recherchent le confort et le look naturel quitte à laisser tomber les dessous!


Le No Bra, oui, mais…Kendall Jenner, la plus jeune du clan Kardashian, a lancé le phénomène en 2015. Elle s’affichait sans soutien-gorge sur son site et cela fait écho sur les réseaux. Elle est suivie pas 93 millions d’abonnés. Nicole Kidman, Jennifer Aniston, la chanteuse Rihanna emboîtent le pas et propulsent ce mouvement. Au Québec, il fait sensation dans une école réputée du Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie (PSNM), La Presse titre « la guerre des brassières ». Mais ce phénomène ne convient pas à toutes les femmes qui ont encore besoin de « soutien » et Rihanna l’a bien compris!


La bralette in!                     

La bralette n’est en rien en douteuse pratique sexuelle. Elle est le nom donné par les Anglo-saxons à une brassière plus couvrante qu’un soutien-gorge. Le principe : elle est sans couture, sans armature et sans doublures pour toutes les femmes. Son évolution est fulgurante 32% par an et elle devient l'apanache de certaines marques comme Savage x Fenty lancée par la chanteuse Rihanna au printemps dernier. Knix, entreprise canadienne, propose le modèle le plus confortable au monde! Trusst offre plus de 70 tailles pour les fortes poitrines et Pepper lui s’est orienté sur les petites poitrines.

Le féminisme au naturel.

Les femmes font entendre leurs voix, elles n’acceptent plus d’être des femmes-objets (#metoo). Elles
n’acceptent plus l’inconfort des sous-vêtements pour le simple plaisir des hommes. Les réseaux sociaux, les ventes en ligne ont donc obligé les grands de la lingerie à revoir leurs modèles.
Le look naturel des millénaux prend de l’ampleur et signe un renouveau dans l’industrie : « il s’agit d’une nouvelle façon d’aborder  les choses, un business fait par les femmes pour les femmes ». Une petite révolution de plus pour les femmes?



LIENS:
https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/11/16/no-bra-la-revolution-du-sans-soutien-gorge-est-en-marche_5384486_4497916.html

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/chronique/104053/retour-inattendu-soutien-gorge-sans-armature-dandoy

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

CÉRÉALES POUR BÉBÉS, DANGER ARSENIC!

"LA RÉVOLUTION" DU GUIDE ALIMENTAIRE CANADIEN

LA RÉSISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES S'EXPLIQUE!